+225 22 46 61 10

info@afriqueverite.net

Coronavirus : un 8-Mai célébré sous le spectre d’une pandémie qui a tué près de 267 000 personnes dans le monde

AfriqueVérité 08 Mai 2020 - 15H13 7945 vues
Le monde endeuillé par la pandémie célèbre les 75 ans de la fin de la seconde guerre mondiale, avec une Allemagne appelant à « plus de coopération »

Le monde occidental célèbre, vendredi 8 mai, les 75 ans de la fin de la seconde guerre mondiale, avec une Allemagne appelant à « plus de coopération » face à une pandémie de coronavirus toujours meurtrière malgré le déconfinement lancé dans de nombreux pays d’Europe.

La pandémie, qui a fait près de 267 000 morts en cinq mois, a aussi généré « une avalanche de haine et de xénophobie », a dénoncé le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres. « On désigne des boucs émissaires, on entretient la peur », s’est alarmé M. Guterres, dans un communiqué publié vendredi. « L’idée répugnante que l’on pouvait sacrifier » les personnes âgées, figurant parmi les plus vulnérables au virus, « a commencé à se répandre », a-t-il déploré.    

Avec plus de 75 500 morts au total, dont 2 400 au cours des dernières vingt-quatre heures, les Etats-Unis sont l’épicentre de la maladie. Après avoir enregistré plus de 3 100 morts quotidiens mi-avril, le pays est aujourd’hui bloqué sur un « plateau » dont il n’arrive pas à redescendre.

En Europe, la pandémie a tué plus de 150 000 personnes, notamment au Royaume-Uni (30 615), en Italie (29 958), en Espagne (26 070) et en France (25 987), selon un bilan établi jeudi soir par l’Agence France-Presse à partir des chiffres de sources officielles, très vraisemblablement sous-estimés.

C’est dans ce contexte que se déroule le 8-Mai, qui marque depuis 1945 la capitulation de l’Allemagne nazie. Coronavirus oblige, pas de grands défilés, ni de cérémonies publiques cette année, comme c’est le cas pour tous les grands événements internationaux depuis deux mois.

En Allemagne, qui célébrait pour la deuxième fois l’événement depuis 1945, le chef de l’Etat, Frank-Walter Steinmeier, autorité morale, a exhorté la communauté internationale à tirer les leçons de la fin de la seconde guerre mondiale, en allant vers « plus de coopération » dans la lutte contre le nouveau coronavirus, et « pas moins ».

« Nous ne devons pas accepter que l’ordre de paix » mis en place à partir de 1945 « parte en fumée sous nos yeux », a plaidé Frank-Walter Steinmeier, qui a aussi appelé ses compatriotes à considérer le 8 mai 1945 comme un jour de « gratitude » et non d’amertume pour la défaite.

Aux Etats-Unis, le ministère de la défense organise un « jour de la victoire en Europe » virtuel, avec une émission en direct diffusée sur son site et les réseaux sociaux.

Au Royaume-Uni, la reine Elizabeth II s’adressera vendredi soir aux Britanniques, pour la deuxième fois depuis le début de la pandémie de Covid-19. A la place des fêtes de rue et processions de vétérans, annulées, le gouvernement a enjoint la population à festoyer à domicile, en lui proposant des idées de jeux ou de recettes de cuisine.

Autres acticles