+225 22 46 61 10

info@afriqueverite.net

Comment Paris alimente la répression en Egypte

AfriqueVérité 03 Juil 2018 - 00H05 539 vues
Dans une synthèse fournie publiée ce lundi, quatre ONG, dont la FIDH, font l’état des lieux du commerce florissant d’armement et de technologies de surveillance de la France vers l’Egypte, où les violations des droits humains s’aggravent.

«Egypte : une répression made in France» : le titre du rapport que publient ce lundi matin la Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), la Ligue française des droits de l’homme (LDH), l’ONG égyptienne Cairo Institute for Human Rights Studies (CIHRS) et l’Observatoire des armements, basé à Lyon, a le mérite de la clarté. Alors que Jean-Yves Le Drian, le ministre des Affaires étrangères, était encore jeudi au Caire pour rencontrer l’homme fort du régime, le président Abdel Fattah al-Sissi, ce document consacré aux «exportations d’armes et de technologies de surveillance» fait l’état des lieux d’un business florissant, alors même que les ONG dénoncent «une répression de masse envers toute forme de dissidence».

Autres acticles