+225 22 46 61 10

info@afriqueverite.net

Tabaski 2020 : le Premier ministre Hamed Bakayoko et les Imams ont prié pour la Paix

AfriqueVérité 31 Juil 2020 - 14H02 0 vues
Abidjan le 31 Juillet 2020. A l’occasion de la fête de la Tabaski, le Premier Ministre Hamed Bakayoko et plusieurs membres du gouvernement ont pris part à la prière à la mosquée de la Golf ce vendredi

A l’occasion de la prière de la Tabaski à la mosquée de la Golf ce vendredi 1er août 2020, le Premier ministre, Ministre de La Défense, Hamed Bakayoko a invité les ivoiriens à la paix et à la cohésion sociale.

Nommé jeudi, c’était ses premiers mots dans ses nouveaux habits de Chef du Gouvernement ivoirien.

Il a salué la grande contribution des imams pour la paix en Côte d’Ivoire. « A travers son sermon, le Cheick Aima Mamadou Traoré a adressé des paroles de paix, de cohésion nationale et de concorde. Il a fait des prières pour un climat apaisé et des élections qui nous rassemble plutôt que de nous diviser » a déclaré le Premier ministre.

Des prières ont été également dites pour le repos de l’âme d’illustres disparus, des dignes fils du pays, à savoir les Premiers ministres Amadou Gon Coulibaly et Seydou Elimane Diarra, le Cheick Boikary Fofana et Monseigneur Pierre Marie Coty. Que Dieu tout puissant les reçoivent dans son paradis

« A l’occasion de cette fête. J’ai l’occasion de prendre la première fois la parole en tant que Premier ministre après ma nomination. Je rend grâce à Dieu et j’exprime ma gratitude au Président de la République. Ce n’est pas une confiance qu’il prête à moi seul, mais à tous les jeunes de ma génération » assure Hamed Bakayoko.

Pour lui, il s’agit donc de « montrer au pays et à la face du monde que nous avons les moyens de relever les grands défis qui nous attendent. »

Ces défis sont entre autres une défense face à la pandémie Covid19, le rassemblement et le dialogue. Et « Faire en sorte que nous puissions avoir des élections dans la paix. C’est une compétition politique mais le plus important c’est nous meme, notre pays et nos générations » a-t-il indiqué.

Le Chef du Gouvernement compte s’investir avec cette génération car « si nous réussissons, nous aurons mérité de nos aînés et nous aurons travaillé pour nos descendants »

Autres acticles